Reves de voyages
> Escapade en Papouasie Nouvelle-Guinée

L'Indonésie, le plus grand archipel de la planète, est devenue un point d'intersection entre des cultures différentes telles que la Chine, l'Inde et le Moyen-Orient. Ce qui permet aux voyageurs d'identifier en une seule fois les structures sociales, artistiques et religieuses de plusieurs pays. Il reste tout de même un lieu de villégiature et de voyage par excellence par la splendeur de ses ressources touristiques comme les plages, les fonds marins, les rizières, la jungle, la cuisine, et bien d'autres.

 

Tous ces aspects vous seront, par exemple, exposés dans la province de la Papouasie occidentale ou Irian Jaya.

L'on peut accéder à cette belle destination à partir d'une croisière avec www.croisieres.fr en compagnie de Princess Cruises, Ponant ou bien Cunard.

 

La province indonésienne d'Irian Jaya

 

La Nouvelle-Guinée occidentale ou Irian Jaya est le secteur de l'île de Nouvelle-Guinée de l'Indonésie. Son territoire est surtout composé de vallées et montagnes escarpées. Des raisons qui compliquent les conditions de vies et freinent le développement du peuple papoues, cependant, très accueillantes. En effet, ils ont préservé l'authenticité de leur culture et leur mode de vie ressemble à celle des hommes de l'âge de pierre ou presque. Vous y vivrez un réel dépaysement et une aventure sans conteste.

 

Un dépaysement total

 

Pour dévoiler petit à petit la beauté de cette deuxième grande île du monde, vous débuterez votre périple depuis Jayapura, la capitale, où vous pourrez passer un peu de temps dans le musée à l'université ou vous détendre dans la plage de Tanjung Ria.

 

Vous poursuivrez ensuite vers Wamena, le chef-lieu des tribus indigènes de l'île. Vous visiterez en premier le marché de Jibama où vous ferez connaissance à la population locale et les produits qu'ils y vendent. De là, découvrez en randonnées la vallée de Beliem à travers ses beaux paysages de montagne ornés d'une flore et faune incroyable, ses forêts tropicales ainsi que ses villages les plus reculés au monde.

 

En chemin vous rencontrerez des ethnies comme les Lani et Dani, des fermiers néolithiques. Leur art et leur style de vie sont uniques, ils utilisent encore des flèches et arcs, des kotekas qui sont des fruits séchés pour protéger le pénis, des haches de pierre et des colliers de dents de cochons. En passant la nuit dans leur honai typique, vous serez très bien accueilli.

 

En cours de route, vous serez fasciné par les ponts suspendus construits avec du bois et des lianes. À l'occasion, vous baignerez dans la rivière Baliem pour vous rafraîchir, une expérience mémorable.

 

Après ces découvertes reculées, revenez vers la ville de Wamena et rejoignez le site de Sumpaima où vous verrez ses fameuses momies.

Pour clore votre visite, faites un tour sur l'île de Biak pour vous ressourcer sur sa plage de sable blanc déserte.

Tous droits réservés